Papart Max

Max Papart, né à Marseille (France) en 1911 et mort en 1994, est un peintre-collagiste contemporain franco-américain. Son œuvre est marquée par une certaine douceur de vivre, une discrète ironie et un grand sens de la beauté plastique.

Jeune, il fréquente brièvement l’École des Beaux-Arts de Marseille, préférant se former seul à la peinture. Se fixant à Paris en 1936, il travaille alors comme artisan-imprimeur. Il expose au Salon des indépendants et réalise ses premières gravures. Sa première exposition personnelle a lieu à la galerie Bureau à Paris en 1938. 

Max Papart participe à la libération de Marseille. Il expose ensuite à la galerie Sébire à Marseille en 1946. Il illustre des ouvrages de bibliophilie de Jacques Prévert et de Georges Ribemont-Dessaignes.

Il évolue d’un langage post-cubiste à une expression empruntant à l’abstraction certains raisonnements plastiques. Lithographe, graveur, peintre, il utilise souvent des techniques mixtes et le collage.

En 1960, il complète la technique de la gravure à l’eau-forte par l’apport de carborundum selon la technique inventée par son ami Henri Goetz. Il enseigne l’imprimerie à l’Université de Paris VIII à Vincennes de 1969 à 1973.

Vers la fin de sa vie, il conçoit des bijoux d’après ses propres peintures, bijoux limités à 8 pierres précieuses ou semi-précieuses. Chacun est fabriqué par Jean Jaques de la Verrière. Max Papart est mort avant la fin de la fabrication de cette collection.

TABLEAUX

PAPART-LA COMPLAINTE DE BUFFALO BILL_HUILE ET COLLAGE SUR PANNEAU_65X50CM

La Complainte de Buffalo Bill, C. 1970
Huile et collage sur toile
65 x 50 cm

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

One Way, C. 1970
Huile sur toile
80 x 80 cm

20201128_165842

Sensation Méridionale, 1960
Huile sur toile
41 x 27 cm

MAX PAPART_YELLOW GUITAR_HST_65X54CM

Yellow Guitar, C. 1990
huile sur toile
65 x 54 cm

Max Papart - Piano vert et Brun - 1963 - Huile sur toile - 65 x 81 cm

Piano Vert et Brun, 1963
Huile sur toile
65 X 81 cm

MAX PAPART_FIRST MAN IN THE MOON_1972_HST_54X65CM

First Man on the Moon, 1972
Huile sur toile
54 x 65 cm

MUSÉES ET COLLECTIONS

Bibliographie

1975       Max Papart, la vie, l’homme, l’oeuvre

Ed. Vision sur les arts (Marseille), André Caraire et Bernard Plasse

 

1976  Max Papart, Jacques Baron. Traduction anglaise de John Campbell, Ed. J. Goldschmidt “Le Musée de poche” (Paris)

 

1979   L’oeuvre gravée de Papart, catalogue de l’oeuvre gravé de 1968 à 1979, avec un texte de l’artiste sur la technique de la gravure, Michel Bohbot et Stig Johanson, Ed. Galerie International (Stockholm).

 

1980   Max Papart, l’homme, l’artiste et l’oeuvre, Daniel BIRY

 

1984-85   Max Papart, Roger Green. ed. Rizzoli International Publications (New York)

 

1984-85   Max Papart, Roger Green, traduction française de Robert Marrast, Ed. Cercle d’Art

(Paris)

Principales collections publiques

 

Victoria and Albert Museum,

London
National Gallery,

Musee Cantini,

Marseilles
Fondation Maeght,

St. Paul de Vence

Israel Museum, Jerusalem

Indianapolis Museum of Art
New Orleans

Museum of Art
High Museum, Atlanta

Bibliotheque Nationale de l’Arsenal, Paris

Salle de l’Aubette de la ville de Strasbourg

Ft. Lauderdale Museum of Art

Jacksonville Art Museum

Phoenix Art Museum, Phoenix

Syracuse University

U.C.L.A.

Yale University

Museum of New Mexico, Santa Fe

 Musée d’art moderne de la ville de Paris, Paris

Musée municipal, Saint-Paul-de-Vence

Musée d’art moderne, Menton

Musée Cantini, Marseille

Musée des Sables-d’Olonne